Actu Foot[LdC 2019-2020] 8e de finale

Ligue des Champions, Europa League, Ligue 1, Ligue 2, championnats étrangers, Mercato. Retrouvez toute l'actu foot.

Re: [LdC 2019-2020] Phase de groupe

Messagepar tequila » 28 nov. 2019, 12:03

A mon sens, ce n'est pas tant l'utilisation de la VAR elle-même qu'il convient d'incriminer (encore que je sois pour ce qui me concerne contre) mais bien la qualité et la "subjectivité" des arbitres eux mêmes. L'homme, dans ce qu'il a de plus imparfait, est abject, et les exemples dans des milieux autre que l'arbitrage ne manquent pas. Aucun instrument n'empêchera jamais la corruption, la malhonnêteté, la subjectivité. Donc laissons à l'humain lui même le soin de "gérer" tout cela avec son âme et conscience et supprimons tout ce qui est censé (mais n'y parviendra jamais) vouloir corriger autant d'imperfections.

Re: [LdC 2019-2020] Phase de groupe

Messagepar adonator » 28 nov. 2019, 12:21

Les gars, le board indique clairement dans les Lois du Jeu que l'arbitre peut modifier sa décision d'accorder un péno si l'équipe qui attaque a commis une faute dans l'action amenant le péno. Je peux pas vous envoyer le lien via mobile, mais google est notre meilleur ami :cote:
Et, jusqu'à preuve du contraire, la VAR n'a jamais validé la décision initiale de l'arbitre d'accorder le péno.
Le reste (l'auto-proclamée expertise des consultants, l'éventuelle pression des joueurs du real sur l'arbitre, etc... ) ne veut rien dire et n'est pas prouvée.

Jod
Avatar de l’utilisateur
Le football est un sport
qui se joue à 11 contre 11......

...... Et à la fin,
c'est l'AJA qui perd !
Localisation : Au fin fond de la Ligue 2 !

Re: [LdC 2019-2020] Phase de groupe

Messagepar Jod » 28 nov. 2019, 12:27

nikolah66 a écrit :
28 nov. 2019, 11:52
Le Milan a écrit :
28 nov. 2019, 10:18
Maintenant, nous pouvons continuer à faire l'autruche et penser que ce "magnifique outil technologique" qu'est le VAR est encore et toujours mal utilisé, mal compris, mal appréhendé par ces idiots d'arbitres, et ce dans toutes les compétitions dans lesquelles ce fameux "superbe outil" est mis en place. Nous pouvons continuer de croire qu'au regard de quelques erreurs corrigées à bon escient, le bilan du VAR est "globalement positif" (oui j'aime bien filer la métaphore avec le communisme :frime: ). C'est un raisonnement confortable car il évite de se questionner sur l'outil en lui même, en rejetant la faute sur les utilisateurs de celui-ci.

Ou bien, nous pouvons nous dire que quelque part, cet outil doit bien comporter quelques vicissitudes, pour que son utilité de prime abord éclatante, ne s'impose pas. :triste1:
:super: :super:

C'est exactement ça, ceux qui espéraient tant la VAR ne sont pas encore prêt à admettre qu'ils n'avaient pas anticipé sa non adaptation aux règles du foot ("ça marche très bien pour le rugby qu'on vous dit !"), on préfère rejeter la faute sur ces bourricots d'arbitres pas encore assez bien formé à son utilisation = > Bullshit ! Ce n'est pas les arbitres qui sont mauvais, c'est cet outil de malheur génère un sentiment d'injustice très fort pour chaque décision litigieuse, là ou le litige était avant l'essence même de l'arbitrage de ce sport.

J’espère que Platoche va nous faire un retour triomphant dans les instances, lui est capable d'abolir la VAR dans le foot. Je pense sincèrement qu'il est encore temps de faire machine arrière, et même que ça serait fortement apprécié par les acteurs et passionné de foot.
Parce qu'avant la VAR, bien entendu, tout allait bien dans le meilleur des mondes... :-/
Si on remonte à la genèse de la VAR et aux motivations qui ont conduit à son invention, je crois qu'en premier chef, on retrouve la volonté de réduire les nombreuses erreurs d'arbitrage, ou alors j'ai pas tout compris...

Le problème de la VAR est qu'elle ne réduit les erreurs que lorsque l'arbitre, dernier décisionnaire, admet à bon escient qu'il a pu se tromper...
Lorsque l'arbitre se contente de se réfugier derrière la VAR, sans prendre ses responsabilités d'arbitre (celles pour lesquelles il est formé et payé hein !), ça donne comme avant : des décisions de bourricots prises par des bourricots !

C'est comme quand on est passé à l'ordinateur... C'est un outil technologique formidable !
Mais ceux qui faisaient de la merde avant l'ordinateur, continuent à faire de la merde avec l'ordinateur, et incriminent l'ordinateur d'être merdique...

Ceux qui fustigeaient la VAR et se contentaient des erreurs d'arbitrage doivent au contraire en être satisfait : Elles perdurent ! :coeur:

Platini ? Quand on voit ce qu'il a été capable d'inventer pour rendre l'Euro illisible, on peut croire qu'il est capable de tout, même et surtout du pire... :gene:

Re: [LdC 2019-2020] Phase de groupe

Messagepar tequila » 28 nov. 2019, 12:58

adonator a écrit :
28 nov. 2019, 12:21
Les gars, le board indique clairement dans les Lois du Jeu que l'arbitre peut modifier sa décision d'accorder un péno si l'équipe qui attaque a commis une faute dans l'action amenant le péno. Je peux pas vous envoyer le lien via mobile, mais google est notre meilleur ami :cote:
Et, jusqu'à preuve du contraire, la VAR n'a jamais validé la décision initiale de l'arbitre d'accorder le péno.
Le reste (l'auto-proclamée expertise des consultants, l'éventuelle pression des joueurs du real sur l'arbitre, etc... ) ne veut rien dire et n'est pas prouvée.
Vous n'avez, très probablement, pas vu le match. Revisionnez-le en replay, S.V.P.. L'arbitre siffle le pénalty, sort le carton rouge à Courtois et se fait valider sa décision par les techniciens de la VAR dans l'oreillette (on le voit très clairement mettre sa main sur cette dernière pour mieux entendre) C'est alors qu'il est entouré par 5 ou 6 joueurs madrilènes (dont Marcelo qui a reçu la "légère" poussette) et se dirige vers l'écran sur le bord de touche. Pour moi, la décision est inique puisque la poussette avait été très clairement vue par l'arbitre dans le jeu (il était à peine à 10 mètres) et qu'il avait fait signe de poursuivre le jeu.

Re: [LdC 2019-2020] Phase de groupe

Messagepar adonator » 28 nov. 2019, 13:50

La décision n'a jamais été validée par la VAR. A aucun moment l'ecran n'a affiché "penalty check over" en bas à gauche.
L'arbitre a laissé le jeu se poursuivre, pour une raison qui le regarde (il a pas vu la faute, il a pensé à une simu, il s'est trompé, il a laissé couler, ou pour une autre raison... encore faudrait-il penser à lui demander avant de penser à sa place...). Ensuite il y a eu la faute de Courtois, check, attroupement (comme ça se passe malheureusement partout, et comme ça se passait avant la VAR), l'arbitre a revu l'action et a annulé le péno.
Mais je le répète, la VAR a parfaitement le droit d'intervenir dans cette situation-là, la décision du péno n'a jamais été validée par la VAR ni entérinée par l'arbitre.
Les joueurs du real se sont attroupés autour de l'arbitre (tout comme ceux du psg quand l'arbitre a annulé le péno) pour tenter de le convaincre de revoir l'action. Certes, le texte interdit de protester, mais c'est humain, quand tu te sens victime d'une injustice tu essaies de faire valoir tes droits. Et force est de constater qu'ils avaient raison sur cette action-là.
Dire qu'ils ont obligé l'arbitre à inverser sa décision, que la VAR n'a pas autorité dans cette situation, etc..., je suis désolé mais ça s'appelle un procès d'intention. Et jusqu'à preuve du contraire c'est le board qui édicte les règles, pas les consultants de RMC

Envoyé spécial
Avatar de l’utilisateur
Marathon Man
Get this shit done !

The body achieves what the mind believes
Every journey starts with one step !

Re: [LdC 2019-2020] Phase de groupe

Messagepar fandeRUUD » 28 nov. 2019, 14:16

C'est surtout le comportement des madrilènes qui est à vomir ! Mais bon Ramos et Compagnie pas surprenant...

L'arbitre aurait du assumer sa décision. Il n'a pas sifflé faute sur Gueye, et derrière ça fait péno point barre.
Là, au lieu de ça, devant la pression de Madrid, il a les miquettes et du coup il siffle la faute !

Envoyé spécial
Avatar de l’utilisateur
Un jour, j'ai vu marquer Pierre Deblock.
Localisation : Isère

Re: [LdC 2019-2020] Phase de groupe

Messagepar Le Milan » 28 nov. 2019, 14:31

adonator a écrit :
28 nov. 2019, 13:50
La décision n'a jamais été validée par la VAR. A aucun moment l'ecran n'a affiché "penalty check over" en bas à gauche.
L'arbitre a laissé le jeu se poursuivre, pour une raison qui le regarde (il a pas vu la faute, il a pensé à une simu, il s'est trompé, il a laissé couler, ou pour une autre raison... encore faudrait-il penser à lui demander avant de penser à sa place...). Ensuite il y a eu la faute de Courtois, check, attroupement (comme ça se passe malheureusement partout, et comme ça se passait avant la VAR), l'arbitre a revu l'action et a annulé le péno.
Mais je le répète, la VAR a parfaitement le droit d'intervenir dans cette situation-là, la décision du péno n'a jamais été validée par la VAR ni entérinée par l'arbitre.
Moi je n'ai jamais dit que le VAR ne pouvait intervenir dans cette situation. Je me suis simplement questionné sur la notion "d'erreur manifeste" que reprend l'IFAB dans les lois du jeu 2019/2020. De mon point de vue, le contact Gueye - Marcelo ne rentre pas dans le champ de "l'erreur manifeste" qui tend à annuler le reste de l'action. Et d'ailleurs bon courage pour essayer de définir plus clairement cette notion et son champ d'application... C'est une boite de pandore.

Avatar de l’utilisateur
Localisation : Lyon

Re: [LdC 2019-2020] Phase de groupe

Messagepar nikolah66 » 28 nov. 2019, 14:58

adonator a écrit :
28 nov. 2019, 13:50
La décision n'a jamais été validée par la VAR. A aucun moment l'ecran n'a affiché "penalty check over" en bas à gauche.
L'arbitre a laissé le jeu se poursuivre, pour une raison qui le regarde (il a pas vu la faute, il a pensé à une simu, il s'est trompé, il a laissé couler, ou pour une autre raison... encore faudrait-il penser à lui demander avant de penser à sa place...). Ensuite il y a eu la faute de Courtois, check, attroupement (comme ça se passe malheureusement partout, et comme ça se passait avant la VAR), l'arbitre a revu l'action et a annulé le péno.
Mais je le répète, la VAR a parfaitement le droit d'intervenir dans cette situation-là, la décision du péno n'a jamais été validée par la VAR ni entérinée par l'arbitre.
Les joueurs du real se sont attroupés autour de l'arbitre (tout comme ceux du psg quand l'arbitre a annulé le péno) pour tenter de le convaincre de revoir l'action. Certes, le texte interdit de protester, mais c'est humain, quand tu te sens victime d'une injustice tu essaies de faire valoir tes droits. Et force est de constater qu'ils avaient raison sur cette action-là.
Dire qu'ils ont obligé l'arbitre à inverser sa décision, que la VAR n'a pas autorité dans cette situation, etc..., je suis désolé mais ça s'appelle un procès d'intention. Et jusqu'à preuve du contraire c'est le board qui édicte les règles, pas les consultants de RMC
Comme le dit Le Milan, la VAR devait intervenir en cas d'erreur manifeste, donc déjà on est plus dans le cadre de l'ituilisation de la VAR.

Et même si on considère que c'est une erreur manifeste, alors plusieurs question me viennent :
A quoi on juge la limite de l'erreur manifeste ?
Jusqu'à quand on remonte dans l'action pour dénicher une erreur manifeste ? Au dernier arret de jeu ? Et si le dernier arret de jeu etait trop loin dans le temps, doit-on fixer une limite de chrono ? Si oui combien ? 30s ? Si on décide que c'est 30s et qu'il y a une erreur manifeste 32s avant, on revient quand meme sur la faute ? ....
Sinon on pourrait aussi faire une règle comme quoi plus une erreur s'est déroulé tôt avant l'arrêt de jeu, moins elle est manifeste. Toutes les 10s, la faute perd 10% de son caractère manifeste sur la base d'une échelle de "graduation du caractère manifeste d'1 erreur"
C'est à gerber ces nouvelles règles. On pourrait remettre les règles du foot siouplé

Re: [LdC 2019-2020] Phase de groupe

Messagepar tequila » 28 nov. 2019, 15:13

fandeRUUD a écrit :
28 nov. 2019, 14:16
C'est surtout le comportement des madrilènes qui est à vomir ! Mais bon Ramos et Compagnie pas surprenant...
L'arbitre aurait du assumer sa décision. Il n'a pas sifflé faute sur Gueye, et derrière ça fait péno point barre.
Là, au lieu de ça, devant la pression de Madrid, il a les miquettes et du coup il siffle la faute !
C'est tout à fait cela ! La "poussette" de Gueye sur Marcelo n'est pas assez forte pour faire tomber ce dernier. Et cela, sur le moment, l'arbitre l'avait fort bien jugé ainsi. C'est bien sur la pression et la "trouille" d'un stade et des joueurs qu'il a revu, à tort, sa décision. Et je précise que je suis très loin d'être un supporter du Paris Saint-Germain, équipe qui "pue" les pétrodollars. Mais force est de constater que, malgré tout son fric, Nasser al-Khélaïfi ne sait pas encore soudoyer les arbitres !
Et j'ajoute même que le Paris Saint-Germain ne mérite absolument pas son match nul sur ce match.
Modifié en dernier par tequila le 28 nov. 2019, 15:51, modifié 1 fois.

Re: [LdC 2019-2020] Phase de groupe

Messagepar adonator » 28 nov. 2019, 15:47

Google -> "reglement var ifab" -> 1er lien (l'officiel de la fifa) -> descendre vers la page 140. Les situations d'application de la VAR et le processus y sont clairement définis.

Re: [LdC 2019-2020] Phase de groupe

Messagepar tequila » 28 nov. 2019, 15:53

Ce ne sont pas les règles de la VAR que je conteste, c'est la pseudo faute qui n'existe pas (Marcelo se laisse tomber comme une grosse m...e pour abuser l'arbitre, chose que celui-ci avait fort bien compris et jugé) Sa vision de la VAR n'était pas un motif apte à modifier sa première analyse.

Re: [LdC 2019-2020] Phase de groupe

Messagepar adonator » 28 nov. 2019, 16:12

tequila a écrit :
28 nov. 2019, 15:53
Ce ne sont pas les règles de la VAR que je conteste, c'est la pseudo faute qui n'existe pas (Marcelo se laisse tomber comme une grosse m...e pour abuser l'arbitre, chose que celui-ci avait fort bien compris et jugé) Sa vision de la VAR n'était pas un motif apte à modifier sa première analyse.
Les 2 mains de Gueye sont plaquées dans le dos de Marcelo et exercent une force de pression qui s'oppose au mouvement du madrilène. Si ça ne s'appelle pas pousser je veux bien reçevoir une version rééditée du dico...
Après, si le règlement ne doit pas s'appliquer aux joueurs portant une tenue blanche, c'est encore autre chose...

Envoyé spécial
Avatar de l’utilisateur
Un jour, j'ai vu marquer Pierre Deblock.
Localisation : Isère

Re: [LdC 2019-2020] Phase de groupe

Messagepar Le Milan » 28 nov. 2019, 16:22

adonator a écrit :
28 nov. 2019, 15:47
Google -> "reglement var ifab" -> 1er lien (l'officiel de la fifa) -> descendre vers la page 140. Les situations d'application de la VAR et le processus y sont clairement définis.
On peut même aller voir le protocole VAR de l'IFAB (qui est à distinguer de la FIFA puisque la FIFA est seulement représentée auprès de l'IFAB au même titre que les quatre nations britanniques "pionnières" du football moderne) qui est le document le plus complet sur le sujet.

http://static-3eb8.kxcdn.com/documents/ ... tocole.pdf

On peut voir plusieurs choses intéressantes :

Sur les contestations et protestations éventuelles :

- "Les joueurs et les officiels d’équipe ne peuvent entourer l’arbitre ni tenter d’influencer le recours à la vidéo, le processus d’analyse ou la décision finale."
- "Étant donné que l’arbitre assistant vidéo « vérifie » automatiquement chaque situation/décision, les entraîneurs ou les joueurs n’ont pas à demander une analyse."

Donc en principe une équipe qui réclame l'utilisation du VAR doit-être sanctionnée. D'autant que la situation de penalty est automatiquement vérifiée par l'arbitre vidéo qui indique à l'arbitre central s'il y a matière ou non de revenir sur sa décision initiale.

Nous voyons que dans les faits, un joueur réclamant avec instance le VAR n'est jamais averti par l'arbitre. Erreur ou psychologie plus souple de l'arbitre ? Chacun jugera.

Sur le "péno" ou pas "péno" :

- "faute de l’équipe qui attaque dans l’action amenant le penalty"
- "L’arbitre assistant vidéo « vérifie » automatiquement les images lors de chaque décision relative à un but, penalty ou carton rouge direct (avéré ou potentiel) ou en cas d’identité erronée, utilisant différents angles et différentes vitesses de diffusion."

Dans le cas d'un potentiel penalty, l'arbitre vidéo peut donc remonter toute l'action et notamment au moment ou l'équipe qui attaque récupère le ballon. Il n'y a pas de notion de temps qui est introduite. Ce qui laisse un champ d'action très large à l'arbitre vidéo. Dans le cas d'espèce, le fait d'analyser la poussette de Gueye rentre donc parfaitement dans le protocole défini par l'IFAB.

Sur l'appréciation de la faute potentielle :

- "L’arbitre assistant vidéo peut « vérifier » les images à vitesse réelle et/ou au ralenti mais, en règle générale, le ralenti sera utilisé pour des faits tels que l’emplacement d’une infraction/d’un joueur, le point de contact pour les infractions physiques ou les fautes de main, les situations où le ballon est hors du jeu (y compris but/pas but) ; tandis que la vitesse réelle sera utilisée pour l’«intensité» d’une infraction ou décider si une main est « intentionnelle »."

Pour moi ce passage signifie que le ralenti n'aurait pas du être utilisé pour apprécier la faute, ou non de Gueye. En effet, il n'est pas ici question de l'emplacement du contact ni du point de contact entre les deux joueurs, mais bien de l'intensité de celui-ci. Or la vitesse réelle doit-être privilégiée pour l'IFAB pour ce cas précis.

Dans les faits, là aussi, on voit le plus souvent quantité de ralentis y compris lors de l'appréciation d'un contact et de son intensité. Le protocole de l'IFAB n'est donc que partiellement suivi sur ce point.

-  Si la « vérification » n’indique pas d’«erreur manifeste» ou d’«incident grave manqué», il n’est alors souvent pas nécessaire pour l’arbitre assistant vidéo de communiquer avec l’arbitre – il s’agit alors d’une « vérification silencieuse » ; cependant, à des fins de gestion des joueurs/du match, il peut être utile à l’arbitre et/ou à l’arbitre assistant que l’arbitre assistant vidéo confirme qu’il n’y a pas eu d’«erreur manifeste» ou d’« incident grave manqué ».

Au vu de ce paragraphe, il faut donc considérer que l'arbitre vidéo du match de mardi soir a estimé que la poussette de Gueye représentait une potentielle "erreur manifeste" qui pouvait conduire à invalider la décision initiale de donner penalty au PSG.

Toutefois tout au long de son protocole, l'IFAB ne défini jamais ce qu'elle entend par "erreur manifeste". A partir de là, faute de définition restrictive, nous nous trouvons avec une interprétation positive de cette notion qui peut-être très large, d'où les risques - selon moi - de dérives.

Avatar de l’utilisateur
Localisation : Lyon

Re: [LdC 2019-2020] Phase de groupe

Messagepar nikolah66 » 28 nov. 2019, 16:35

adonator a écrit :
28 nov. 2019, 15:47
Google -> "reglement var ifab" -> 1er lien (l'officiel de la fifa) -> descendre vers la page 140. Les situations d'application de la VAR et le processus y sont clairement définis.
Clairement défini ?
C'est bourré d'approximation, le terme "erreur manifeste" n'est apparemment pas défini mais revient toutes les 2 lignes. Ce texte peut être interprété de plein de manière.

ex :
• Pour les décisions subjective, comme l’intensité d’une faute, l’interférence lors d’un hors-jeu, les considérations liées aux fautes de main (emplacement, caractère intentionnel, etc.), une analyse au bord du terrain est souvent appropriée

Donc une décisions subjective peut faire l'objet d'une consultation de la VAR, mais alors meme la subjectivité peut etre considéré comme une erreur manifeste ??

Moi je souhaite qu'on se remette complètement à la subjectivité de l'arbitre, comme avant, et que du coup on arrête de vouloir comprendre chaque décision subjective, c'est la meilleure manière d'arbitrer le foot sans ouvrir des débat interminable à chaque fait de jeu.

Re: [LdC 2019-2020] Phase de groupe

Messagepar tequila » 28 nov. 2019, 16:49

adonator a écrit :
28 nov. 2019, 16:12
tequila a écrit :
28 nov. 2019, 15:53
Ce ne sont pas les règles de la VAR que je conteste, c'est la pseudo faute qui n'existe pas (Marcelo se laisse tomber comme une grosse m...e pour abuser l'arbitre, chose que celui-ci avait fort bien compris et jugé) Sa vision de la VAR n'était pas un motif apte à modifier sa première analyse.
Les 2 mains de Gueye sont plaquées dans le dos de Marcelo et exercent une force de pression qui s'oppose au mouvement du madrilène. Si ça ne s'appelle pas pousser je veux bien reçevoir une version rééditée du dico...
Après, si le règlement ne doit pas s'appliquer aux joueurs portant une tenue blanche, c'est encore autre chose...
Une "forte pression" ? Vous n'êtes pas de Marseille ? Les deux mains sont certes sur le dos de Marcelo mais tant Gueye que Marcelo opposent une pression contraire. Et pourquoi l'arbitre en a t-il jugé ainsi dans l'action et fait signe de poursuivre le jeu ?

Jod
Avatar de l’utilisateur
Le football est un sport
qui se joue à 11 contre 11......

...... Et à la fin,
c'est l'AJA qui perd !
Localisation : Au fin fond de la Ligue 2 !

Re: [LdC 2019-2020] Phase de groupe

Messagepar Jod » 28 nov. 2019, 20:48

Et toutes ces discussions de bonne ou mauvaise décision, de bonne ou mauvaise interprétation, de bon ou mauvais usage de la VAR...etc... tourne encore et toujours autour du même acteur... Moi, je dis ça... :] :ange:

Re: [LdC 2019-2020] Phase de groupe

Messagepar adonator » 28 nov. 2019, 21:10

tequila a écrit :
28 nov. 2019, 16:49
adonator a écrit :
28 nov. 2019, 16:12
tequila a écrit :
28 nov. 2019, 15:53
Ce ne sont pas les règles de la VAR que je conteste, c'est la pseudo faute qui n'existe pas (Marcelo se laisse tomber comme une grosse m...e pour abuser l'arbitre, chose que celui-ci avait fort bien compris et jugé) Sa vision de la VAR n'était pas un motif apte à modifier sa première analyse.
Les 2 mains de Gueye sont plaquées dans le dos de Marcelo et exercent une force de pression qui s'oppose au mouvement du madrilène. Si ça ne s'appelle pas pousser je veux bien reçevoir une version rééditée du dico...
Après, si le règlement ne doit pas s'appliquer aux joueurs portant une tenue blanche, c'est encore autre chose...
Une "forte pression" ? Vous n'êtes pas de Marseille ? Les deux mains sont certes sur le dos de Marcelo mais tant Gueye que Marcelo opposent une pression contraire. Et pourquoi l'arbitre en a t-il jugé ainsi dans l'action et fait signe de poursuivre le jeu ?
"Force de pression tequila, pas "forte pression". Le terme en physique pour dire pousser. L'arbitre a laissé le jeu se poursuivre, parce qu'il n'a pas vu Gueye pousser Marcelo, ou il a laissé couler car il n'y avait pas de danger. Sauf que 2 passes plus tard y a péno. Il a donc dû se pencher plus sérieusement sur cette situation, et il a rectifié son erreur.

Niko -> "Erreur manifeste" fait référence aux situations spécifiques des 4 cas (but péno, rouge ou identité du joueur). Et l'article précise bien que la décision finale doit être prise par l'arbitre, y compris les décisions subjectives. Donc la subjectivité ne pourra pas être revue à la VAR, ce serait juste un non-sens, le serpent qui se mord la queue.
Après, revenir comme avant... Oui, si les joueurs respectaient la décision de l'arbitre sans exiger de preuve. Quand on voyait 3 mois avant l'introduction de la VAR Suarez gueuler 6 minutes montre en main sur l'arbitre, sans interruption, permets-moi et permets à la FIFA d'en douter. Et les débats interminables ont existé bien avant la VAR. Y en a juste moins maintenant, mais comme les consultants les rallongent à coups de "c'était mieux avant" ou de victimisation...

Re: [LdC 2019-2020] Phase de groupe

Messagepar adonator » 28 nov. 2019, 21:26

Milan, là il ne s'agit pas d'analyser l'intensité, (peu importe que tu pousses légèrement ou de manière plus appuyée, y aura quand même faute au bout), mais juste de savoir si Gueye a poussé Marcelo ou pas. Là c'est le cas, donc la récupération du ballon est illicite, donc le but doit être annulé.
Et moi aussi j'aimerais que les joueurs ne fassent pas pression autour de l'arbitre, mais c'est un événement important, rassemblant énormément de monde, avec un gros enjeu sportif et financier, c'est pas les québécois sagement alignés devant l'arrêt de bus. Déjà là ils demandent à l'arbitre d'aller revoir l'action au lieu de le traiter de tous les noms parce qu'il ne leur a pas donné ce qu'ils exigeaient de lui, c'est déjà un progrès.

Jod -> Et souvent décrétée par la même corporation, qui n'a pas pris la peine de lire le règlement ni d'aller interroger l'arbitre...

Envoyé spécial
Avatar de l’utilisateur
Un jour, j'ai vu marquer Pierre Deblock.
Localisation : Isère

Re: [LdC 2019-2020] Phase de groupe

Messagepar Le Milan » 28 nov. 2019, 21:44

Je ne suis pas d'accord. En direct, l'arbitre semble juger que l'action ne mérite pas de faute, il fait même signe de la main pour signifier aux joueurs de jouer. Il est bien placé avec le contact en visuel direct. A vitesse réelle il ne siffle pas mais pour moi il a bien analysé l'action et estimé que le contact n'était pas suffisant pour justifier une faute. C'est sur un ralenti qu'il se déjuge et après l'incitation de son arbitre vidéo. Bref, l'erreur manifeste est loin d'être évidente.

Jod
Avatar de l’utilisateur
Le football est un sport
qui se joue à 11 contre 11......

...... Et à la fin,
c'est l'AJA qui perd !
Localisation : Au fin fond de la Ligue 2 !

Re: [LdC 2019-2020] Phase de groupe

Messagepar Jod » 28 nov. 2019, 23:04

Le Milan a écrit :
28 nov. 2019, 21:44
Bref, l'erreur manifeste est loin d'être évidente.
D"aucun dirait que c'est même après coup qu'elle a lieu... :gene: